jeudi 21 décembre 2017

21ème graine de Décembre


Mais qu’est-ce que ça sent par ici ? Quels sont ces arômes, ces fragrances qui remontent de l’enfance?
Aujourd’hui on plonge dans les souvenirs, à plein nez!


Rappelle toi, une odeur, un parfum



Joli jeudi!


*********

Voilà nos parfums qui remontent à loin...


Odile est toute en poésie et en nostalgie aujourd’hui, comme ça sent bon chez elle !


L’odeur des saisons
Les pluies de fin d’après-midi quand on ferme les volets
Les fleurs offertes en sourire avant de se dire au revoir
Les châtaignes qui cuisent et la buée sur la vitre
La fumée du feu qui crépite et qui s’invite dans tes vêtements
Des souvenirs  qui s’éveillent une fois l’an en me prenant au dépourvu
Et qui, d’année en année, se gonflent un peu plus d’émotion
En venant remplir toujours un peu plus le flacon des souvenirs
**********
Chez Elice c’est l’odeur du chocolat qui fond dans le lait chaud, hmmmm...
L'odeur du chocolat qui fond dans le lait chaud me ramène aux balades en forêt, ces jours d'automne humides, où le bout du nez gèle et les joues piquent de froid. Ce moment précis où on déchausse les bottes pour retrouver la chaleur de la maison.
**********
Chez moi aussi c’est une odeur de chocolat
Je me souviens d’une petite boite rectangulaire, pas très grande.
Elle tenait entre mes mains minuscules.
Elle était noire, avec dessus des fleurs rouge-orangé.
C’était un écrin peint à la main, laqué, comme ces poupées russes aux joues roses.
Cette petite boîte brillait à la lumière. Elle était douce.
Ses contours étaient dorés.
J’ai imaginé qu’elle avait voyagé pour venir jusqu’à moi.
Je ne sais pas pourquoi, j’entends une petite musique quand je repense à elle.
Faisait-elle de la musique ? Je ne me souviens plus.
Le couvercle se soulevait. L’intérieur était rouge bordeaux.
Quand j’ai ouvert ce magnifique coffret la toute première fois, l’instant était solennel et, émerveillée, j’y ai trouvé deux petits chocolats.
Ils ont vite été grignotés. Mais l’odeur du cacao, elle, est restée.
Comme un secret.
J’y plongeais le nez de temps en temps pour me rappeler que quelqu’un avait mis là, juste pour moi deux délicieux morceaux de chocolat.

Je ne sais pas ce qu’est devenu ce joli coffret. Les années l’ont semé je crois.
Parfois ce doux parfum revient. Et avec lui, toutes les réminiscences de l’enfance.
L’instant est fugace. Je l’attrape au vol. Puis il file comme il est venu, entre mes doigts.

**********

Comme il me parle le souvenir de Bénédicte! 🖤

C'est une tradition pour moi. À quelques jours de Noël je me rends chez Francesco. Francesco, c'est mon marchand italien. Une vraie caricature. Il parle fort. Une petite moustache. Il charme toutes les dames qui passent. Surtout les petites mamies et leur petit chien. Francesco me sert son meilleur panetonne. Le jour de Noël, on ouvre les cadeaux puis on sert le petit déjeuner. On ouvre alors le panetonne. Je revis alors avec cette douce odeur de brioche et de fruits les éclats de rire de notre grande fratrie. Clara qui avale son chocolat chaud, des moustaches jusqu'aux oreilles. Maria qui mange d'abord les raisins un par un, religieusement avant de manger la brioche petit bout par petit bout. Sandro qui part en grands éclats de rire. Moi qui demande encore un petit bout, juste encore un dernier bout avant le suivant. Et côte à côte, les parents qui nous regardent avec tendresse, amusés. Un panetonne, c'est toute la joie de Noël que je partage à nouveau. La chaleur de ce moment de fête. L'insouciance du temps qui s'arrête. Le moelleux de ce début d’hiver.

**********


Retour direct en maternelle pour Tiphaine!


je me rappelle mal les odeurs, mais les odeurs me rappellent des choses. 
il m'est arrivé plusieurs fois de sentir un parfum particulier dans la rue, en passant près d'une dame. instantanément, je retournais à la maternelle, première section, dans les jupes de la maitresse madame Herbé.

**********
Eva termine en beauté avec un magnifique haïku, tout juste né pour nous, au coeur de la nuit :)

acidité douce
clémentines sur la nappe
parfument l’hiver




**********

Je ne sais pas toi, mais moi, j’ai eu de nouveau 5 ans aujourd’hui... Merci, merci!

15 commentaires:

  1. Mon mug de Noël préféré en exclu totale !
    https://www.facebook.com/Octoplazm/photos/a.1720825211314982.1073741826.461403960590453/1741537012577135/?type=3&theater&notif_t=like&notif_id=1513858925422814

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est dingue tout ce que ça fait remonter, hein? c’est très beau, merci Elice!

      Supprimer
  2. Ô nostalgie quand tu nous tiens!
    https://odilebignolais.wordpress.com/2017/12/21/calendrier-21-decembre/

    RépondreSupprimer
  3. Souvenir, souvenir
    https://www.facebook.com/MonaMooreBenedicteCantele/posts/835375286633665

    RépondreSupprimer
  4. je sniffe les gens dans la rue https://korsoun.blogspot.fr/2017/12/maternelle.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui... les odeurs des gens... j’espère qu’elle sentait bon Mme Herbé!! ;)

      Supprimer
  5. il est chouette ton charabia, palina. l'instant du souvenir, qui est là et puis pouf qui disparait, mais qui laisse comme un nuage d'émotion qui flotte un petit temps au dessus de la tête... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes nos propositions, Tiphaine laissent ce petit nuage... J’ai trouvé ça très beau, très doux... merci beaucoup!

      Supprimer
  6. Bouuuuh, je rentre juste, et j'ai songé à un haïku dans la voiture, pour ne pas me coucher trop trop tard…
    Je rajouterai probablement quelque chose demain…

    https://evachatelain.blogspot.fr/2017/12/parfum.html

    Bonne (suite de) nuit ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eva, de penser à nous au coeur de la nuit!! hihi!
      très bel haïku de noël!!

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Palina ! ^_^
      J'ai rajouté un petit dessin pour compléter :)

      Supprimer

laissez moi un petit mot...