jeudi 30 juillet 2015

100 graines d'idées #40 chez Alice : 2 personnages + 1 histoire + 1 morale = 



La grosse vache et la sauterelle

Toute seule, à la moitié de son pré,
Une grosse vache bien usée,
Ruminait toute la journée,
Jalousant la sauterelle, sa voisine de palier.

Elle répétait à tout-va
Que la sauterelle était folle,
Et que cette vilaine bestiole
Avait voulu l’empoisonner maintes fois.

Dodelinant du derrière
La grosse vache s’en allait altière
Pleurer auprès de son fermier
Qui l’écoutait placidement se lamenter.

La sauterelle me harcèle !
Elle a encore gigué toute la nuit
Sur mes plates-bandes fleuries.
Mais pour qui se prend-elle ?

La sauterelle avait beau nier,
Prétexter que la vache fabulait
Qu’elle inventait moult couplets,
Chaque fois, la pauvre était sermonnée,
Sans autre forme de procès.

Il en fut ainsi des mois, des années.
La grosse vache ruminait,
La sauterelle dépérissait,
Et de désespoir envisagea même de quitter son bout de pré.

C’était sans compter sur la durée.
La grosse vache connut un beau jour
De la manivelle le fameux retour
Qui manifestement allait tout changer.

De ses jérémiades le fermier en eut plus qu’assez.
Lassé de ses pleurnicheries
Il quitta finalement sa grosse vache usée
Non content du tort qu’il lui fit,
Il en trouva vite une autre pour la remplacer.

Il a depuis la vie belle
Et chante sans détour.
La sauterelle quant à elle
Vit enfin de beaux jours.


Quelle chose par là peut nous être enseignée ?
J’en vois deux, dont l’une est qu’il vaut mieux
Regarder son jardin que celui de son voisin ;
L’autre, que celle qui cherche d’un peu trop près la sauterelle
Se méfie toujours du méchant retour de manivelle.

3 commentaires:

  1. Complètement d'accord avec toi! :D et bravo Palina!! Exercice difficile, ta fable est bien belle!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo brava, oui, elle est top !

    RépondreSupprimer
  3. ha ha ha!! merci merci! je me suis beaucoup amusée à l’écrire!

    RépondreSupprimer

laissez moi un petit mot...